Pincements (Pour les plantes)

Pincements (Pour les plantes)

Le geste qui fait les belles plantes. Pincer, c’est couper une pousse en se servant du pouce et de l’index.

Cette forme de taille concerne donc uniquement les jeunes tiges encore tendres. Elle provoque le développement des bourgeons latéraux situés à l’aisselle des feuilles restantes. Résultat : davantage de tiges et. donc. davantage de fleurs, avec un port plus compact de la plante.

Mieux que les doigts !
Pour pincer les plantes fines ou touffues, utilisez de préférence une. paire de ciseaux. Vous ferez un travail plus précis, sans risquer de détériorer les tiges voisines.

Supprimez les colonies de pucerons en pinçant les extrémités de tiges, où elles se situent le plus souvent.
Cette méthode de lutte simple et écologique concerne les fèves et de nombreuses plantes ornementales.
Pour avoir de gros dahlias, pincez tous les petits boutons floraux qui apparaissent le long de la tige et ne conservez que le bouton terminal.

Pincez les « gourmands » des tomates.
Éliminez dès qu’ils apparaissent les bourgeons qui se développent à l’aisselle des feuilles de vos pieds de tomate. Ne conservez que le bourgeon terminal. Ainsi, la production sera précoce. et les plants resteront aérés, donc plus sains.

Au sujet de Vincent Deroy

En juillet 2012, j’entre en contact avec Jean-François Cloutier, Rédacteur en chef de TVQC.com, qui accepta de me donner un coup de main. Ensemble, nous avons créé le site Paranormalqc. Puis quelques années plus tard, je vous présente mon nouveau bébé que j'ai conçu moi-même: faiteslevousmemeqc.com. Alors, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *